Warriors-Cavs, une confrontation pour l’histoire

Pour la première fois depuis 1979 les deux finales de conférences se sont jouées au match décisif. Ces deux confrontations ont permis d’écrire un peu plus l’histoire de la NBA de cette dernière décennie puisque les Cleveland Cavaliers et les Golden State Warriors se retrouvent face à face pour la quatrième fois consécutive en finale.

C’est tout simplement historique, nous avons eu dans l’histoire de la NBA de très nombreuses confrontations entre équipes « ennemies » mais jamais quatre fois de suite, ces deux équipes sont sur le toit de leur conférence depuis plusieurs années et sont toujours prêtes à nous livrer un spectacle haletant pendant les finales. Elles se connaissent par cœur, leurs trois précédentes confrontations en finale ont donné un avantage aux Warriors.

Revenons un peu sommairement sur les trois précédentes finales NBA entre Warriors et Cavaliers. En 2014-2015 les Warriors l’emportent après un parcours en playoff remarquable, l’absence sur blessure de Kevin Love et de Kyrie Irving côté Cavs laisse un Lebron James bien trop seul face à cette armada offensive que sont les Warriors, résultat 4-2 Warriors.

L’année suivante, les CAVS souhaitent à tout prix prendre leur revanche, côté Warriors l’équipe n’évolue que très peu et vexée que l’on attribue leur titre à la simple blessure de deux des trois meilleurs joueurs de Cleveland. Il nous sorte alors le record historique de victoires en saison régulière à savoir 73 victoires pour 9 défaites. Intouchables ? Pas tant que ça, il faudra un come-back historique des CAVS pour que Lebron James et ses coéquipiers puissent soulever le premier titre dans la ville de l’Ohio. En effet menés 3 victoire à 1, Cleveland n’avait pas le choix, ils ont réalisé le plus grand comeback de l’histoire de la NBA et s’offre le titre que tout le monde attendait du côté de San Francisco, 4-3 Cleveland Cavaliers.

Que faire lorsque l’on sort d’une saison historique à 73-9 mais que l’on perd le titre ? Et bien on décide de prendre l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Kevin Durant ancienne star d’Oklahoma City débarque à San Francisco. Décrié, hué, conspué par tous les amateurs de basket, KD ne souhaite qu’une chose, cette bague de champion qu’il convoite depuis ses débuts dans la ligue. Un parcours digne des plus grandes équipes, une défaite seulement dans le tableau des playoff face aux Cavs, KD finit MVP (meilleur joueur) des finales et Golden State remporte le titre face à des CAVS impuissants. Warriors 4-1 Cavs.

Ces deux teams sont armées pour la finale, sans Kyrie Irving qui a rejoint les Celtics cette année, ont se demande comment les CAVS peuvent réussir l’exploit de battre une des meilleures équipes de la ligue. Le défi semble immense côté Cavaliers tant la supériorité des Warriors est grande. Cependant leur parcours en playoff montre que cette équipe des Warriors n’est pas imbattable et peut laisser des plumes au passage.

Cette année le parcours des deux équipes en playoff est tout à fait différent. Les Cavs à l’Est ont bataillé au premier tour face à des Pacers ultra déterminé, victoire 4-3 grâce à un LeBron James une nouvelle fois monumental en playoff. A l’inverse les Warriors n’ont pas eu de mal à se défaire d’une équipe de San Antonio bien trop démunie.

Les demies finales ont été bien plus faciles pour les CAVS, puisqu’ils n’ont pas eu de mal à se défaire de Toronto pourtant premier de la conférence Est lors de la saison régulière. Lebron en fait sa deuxième maison, victoire 4-0. Easy.

A l’Ouest les Warriors se retrouvent face aux Pelicans qui ont créés la surprise en disposant assez facilement des Blazers. Une défaite a compté pour les Warriors, quoi que bousculer pendant les cinq matchs l’équipe de San Francisco s’impose et signe, en prime le retour de Stephen Curry dans l’équipe. Victoire 4-1 des Warriors.

Place aux finales de conférences maintenant, remplie de suspens, d’émotions, de batailles ces finales de conférences ont rempli toutes nos attentes. Boston mené par un collectif d’hommes prêts à tout donner pour retrouver la finale pousse l’équipe de Lebron James au match décisif. Pour une fois dans les play-offs les lieutenants du King ont répondu présent et l’on grandement épaulé pour venir à bout de Celtics tenaces mais bien trop inexpérimentés pour gagner la série.

La finale avant l’heure opposait Warriors et Rockets, les Rockets confiant grâce à leur formidable saison et un duo Harden-Paul qui fait taire toutes les critiques se présente face aux Warriors avec des intentions claires, la victoire. Les Warriors ont également été poussé au Game 7 et si Chris Paul ne s’était pas blessé qui sait comment aurai tourné cette série ? Avec des Si on refait le monde. Dans ces finales on a vu que battre les Warriors n’était pas infaisable et cela ne s’est joué que sur des détails, le match 7 des Rockets étant catastrophique au niveau de l’adresse à trois points font passer une nouvelle fois la franchise californienne en finale.

Maintenant que nous avons retracé le parcours en play-off de cette année des deux franchises, j’aimerai revenir sur les points forts et les points faibles des deux équipes.

Côté champion en titre on voit mal comment le titre pourrait leur échapper cette saison, « leur cinq de la mort » composé de Curry, Thompson, Green, Iguadola et Durant semble invincible, la supériorité de ces cinq joueurs s’est prouvée l’an dernier. Cependant ils sont capables de prendre feu comme d’être beaucoup moins imposants sur le jeu. Ce qui frappe peut-être plus que les autres saisons se trouve dans la force des remplaçants, le banc des Warriors est beaucoup plus fort que celui des Cavs et peut être le facteur X de cette finale. La principale faiblesse des Warriors face aux CAVS s’ il faut en trouver un, se trouve dans l’impact athlétique, en effet lors de ces trois dernières finales les Warriors ont été bousculés par l’impact mis sur le match côté Cavaliers, attention à ne pas être trop soft cette année…

Côté challenger les Cavs se présentent face aux Warriors avec l’immense défi de déjouer tous les pronostics. James est dans la forme de sa carrière et signe surement les plus beaux play-offs de sa carrière avec 34 point de moyenne par match. Il semble bien trop seul sans Irving cette année et qui peux marquer les autres points de l’équipe à part lui et Kevin Love ? Les « lieutenants » de Lebron ne peuvent rivaliser avec l’effectif des Warriors, il faudrait un immense LeBron James tout au cours de la série pour espérer ne pas être noyé face aux offensives Warriors. Le point fort des CAVS réside bien évidemment dans l’impact de son duo sur le jeu, sera-t-il suffisant pour battre les Warriors ? La réponse est évidente mais James est tellement impressionnant qu’il faut s’attendre à tout avec lui. A ça s’ajoute le manque de discipline défensive des Cavaliers qui leur a fait défaut tout au long de la saison régulière. Il va falloir défendre 48 minutes face aux Warriors, est ce que les hommes de Tyronn Lue en seront capables ?

Pour parler plus en détail de LeBron James il réalise des play-offs époustouflantes, il signe deux game winner face à Indiana et face aux Raptors, il tourne autour du triple double de moyenne et semble dans la forme de sa vie. Il peut réaliser le défi de sa carrière en venant à bout d’une des équipes les plus fortes de la décennie. Si LeBron souhaite écrire encore plus sa légende il doit tout faire pour venir à bout des Warriors. Une chose est sûre, il tentera par tous les moyens de conquérir un nouveau titre. L’homme aux 8 finales d’affilés en play-off brise tous les records et semble bien déterminé à ramener un second trophée dans sa région natale de l’Ohio.

Personne ou presque ne voulait d’une quatrième finale entre ces deux mêmes équipes, cela semble être du déjà vu et l’opposition déséquilibrée. Les réticences sont nombreuses de la part des amateurs de basket mais ces finales vont être extraordinaires, on à face à face trois joueurs qui seront au hall of fame, voir plus. LeBron au sommet de sa carrière, Curry qui souhaite être élu MVP des finales, seul trophée majeur qui lui manque. Des match-up hyper intéressant entre Thompson-Smith, Green- Lebron et Love-Durant. Cette quatrième finale rentrera dans l’histoire et nous réservera comme à l’accoutumée un basket de qualité et un spectacle qui nous fera, très certainement veiller jusqu’au bout de la nuit.

Premier match entre Golden State et Cleveland dans la nuit de jeudi à vendredi sur le terrain des champions en titre. Mon pronostique pour cette édition 2017-2018 voit la victoire de Golden State Warriors 4 victoires à 2 face aux Cleveland Cavaliers. Vite que la bataille débute !

Degreve Benjamin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s