Classico Organisé, que c’est long ! 

Le 5 novembre dernier, Jul sortait le projet tant attendu, Classico Organisé. Un pont entre les rappeurs et rappeuses de Paris et Marseille qui dure près de trois heures. En réunissant une centaine d’artistes, JUL a réalisé le rêve de beaucoup de rappeurs, réunir les deux capitales du rap sur un même projet. Fausse bonne idée ? 

Un rassemblement historique 

Ce qu’a réussi à faire Jul en ramenant autant de monde sur un projet, il est le seul à pouvoir le faire. Jul est apprécié par tout le monde, au-delà de Marseille. En sortant Bande organisée l’été dernier, il avait déjà réussi un gros coup en ramenant d’anciens rappeurs tels que le Rat Luciano ou Kenny Arkana sur l’album. Mais avec son dernier album, il est allé encore plus loin dans la proposition. En réunissant des rappeurs de Paris et Marseille, Jul mélange classique et vitrine. Avec des noms tels que Arsenik, Sniper, IAM, Fonky Family, Rohff et encore bien d’autres, le projet est un subtil mélange entre l’ancien et le nouveau. Comme dans bande organisée, JUL n’hésite pas sur une même chanson à ramener des rappeurs expérimentés et des jeunes rappeurs qui profitent de cette excellente vitrine pour pouvoir se faire un nom. Jul est impressionnant pour ça, pour sa facilité à aligner des rappeurs d’horizons très différents pour un même projet.

Pour bande organisée c’est Marseille qui a réuni tout le monde, dans classico organisée c’est la rivalité Paris-Marseille. Cette rivalité pousse chacune des personnes présentes sur le projet à montrer que sa ville est meilleure que l’autre. Cette rivalité entre Paris et Marseille porte un projet pourtant très poussif. 

Historique mais flou 

Le concept est excellent. C’est indiscutable. Pourtant on ne réussit pas tout avec un concept. Cet album n’a clairement pas de direction artistique définit ce qui le fait stagner au rang d’album concept. En ramenant quasiment une centaine de rappeurs sur un projet, le temps et la place posent un gros problème. Avec 2h56 de musique, Classico Organisé est l’album le plus long de l’histoire du rap français. C’est historique d’un côté mais c’est très énervant de l’autre. Alors que le rap vit aujourd’hui une transformation dans son rapport à la chanson, les musiques ne durent plus qu’entre 2 minutes 30 et 4 minutes. Dans classico organisé, les chansons durent en moyenne plus de 5 minutes, chose qui ne se fait plus aujourd’hui parce que les auditeurs se lassent de plus en plus. Si l’on prend encore l’exemple de Bande organisée, le titre dure 6 minutes 13, mais personne n’écoute la version YouTube et tout le monde s’arrête après le couplet de Soso Maness et le refrain qui s’arrête à 3min30. C’est pour une raison très simple, une chanson avec trop de monde c’est lassant et ça ne fonctionne qu’une ou deux fois dans un album. Sur 30 chansons, l’auditeur se lasse et oublie tout l’intérêt de la musique. Des musiques de 6 à 7 minutes à chaque fois c’est long et on perd tout l’intérêt du projet. Dans classico organisé on est content d’en être enfin arrivé au bout. 

En ramenant peut-être moins de monde et en structurant l’album, Jul aurait pu réaliser un classique. Seulement une dizaine de chansons seront retenus sur 30, c’est trop peu. 

Tout dans l’album n’est évidemment pas à jeter, les trois premières chansons ont tout pour devenir des classiques ou des gros hits comme Jul et ses potes savent le faire. (En revanche les placements de produits dans le clip de Classico Organisé, ça ne choque que moi ? Je sais bien qu’il faut payer ses clips mais là…Winamax, intersport, G la dalle, une marque de CBD, pire qu’un steameur…) 

Pourtant pour tout ce que Jul réalise depuis des années, c’est selon moi l’une de ses plus beaux projets, plus au niveau du concept que de la réalisation. Jul apparait sur les trente morceaux, mêle instrumental très marseillaise et fait rapper Paris dessus comme sur le titre « Les galactiques », le couplet de Rohff est excellent par la même occasion. J’ai un énorme coup de cœur pour les chansons, « Légendaires », « Quitte à les décevoir » et Amour et Paix » qui sont selon moi trois des plus beaux morceaux de l’album. En amenant des rappeurs de Paris à Marseille et non l’inverse, JUL profite d’une ambiance très marseillaise sur beaucoup de titres, notamment sur le troisième CD avec Heetch, Relaxx ou bien encore Gomorra ». 

Avec 40 000 ventes en une semaine, Classico Organisé est loin des attentes d’il y a plusieurs semaines. C’est un projet qui vivra pour son concept et qui restera dans les annales. Grâce à cet album, la rivalité Paris et Marseille n’existe plus qu’au foot. JUL a réussi quelque chose de grand, très grand, unir sur un même projet les deux plus grandes capitales du rap en France et rien que pour cela ça vaut le mérite qu’on prenne trois heures de notre temps pour l’écouter. 

Benjamin Degreve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s